MILLE KILOMÈTRES DE ROUTES COUVERTES DE PANNEAUX SOLAIRES D’ICI 2021

22-01-2016

La ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, a annoncé mercredi 20 janvier que 1 000 km de panneaux solaires seront installés sur les routes françaises d’ici cinq ans, rapporte France Info.

Elle a expliqué lors des vœux du Groupement des autorités responsables du transport qu’un appel d’offres a été lancé et que les premiers tests devraient avoir lieu à partir du printemps 2016.

Plusieurs média s’accordent pour dire qu’il devrait s’agir de la technologie de panneaux solaires à « énergie positive » Wattway, conçue par Colas, une filiale de Bouygues.

« Notre procédé Wattway est aujourd’hui sans équivalent dans le monde. La route solaire participe au défi de la transition énergétique et constitue une brique essentielle de la smart city », a déclaré le PDG de Colas, Hervé Le Bouc, dans un communiqué.

Des dalles posées sur les routes existantes

Les dalles Wattway comprennent des cellules photovoltaïques enrobées dans un substrat multicouche qui captent l’énergie solaire au travers d’une feuille de silicium polycristallin permettant de produire de l’électricité.

Elles sont posées et collées directement sur les chaussées existantes, sans travaux de génie civil.

Connectées à un boîtier latéral intégrant des composants de sûreté électrique, les dalles sont, selon Colas, adaptables aux routes du monde entier et capables de supporter la circulation de tout type de véhicule, « y compris les poids lourds ».

De nombreuses applications

Cette technologie permettrait d’alimenter l’éclairage public, les enseignes lumineuses, les tramways, mais aussi les logements et bureaux. Par exemple, 20 m² de chaussée équipée pourrait  approvisionner un foyer en électricité alors qu’un kilomètre linéaire pourrait éclairer une ville de 5 000 habitants, selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME).

Cette proposition de Mme Royal fait partie des quatre initiatives pour les transports propres lancées à l’issue de la COP21.

La ministre a également proposé d’augmenter la taxation du gazole pour générer 200 à 300 millions d’euros d’ici 2016 afin de financer les infrastructures de transport, dont les routes photovoltaïques.



Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*