ROYAUME-UNI : UNE NOUVELLE ROUTE POUR TESTER LES VOITURES SANS CONDUCTEUR

08-02-2016

Jaguar Land Rover (JLR) participe à un projet de sept millions d’euros au Royaume-Uni qui permettra de tester le comportement des voitures sans conducteur dans le cadre de conditions de routes réelles.

L’objectif est de recueillir le maximum de données afin de rendre leur conduite plus sûre et lutter contre les embouteillages.

Le projet de trois ans, nommé ‘UK-CITE’ (UK Connected Intelligent Transport Environment project), va créer la première route capable de tester les technologies de véhicules autonomes (CAV).

Un corridor d’essai de 65 km

Ce corridor d’essai comprend 65 km de routes autour de Coventry et Solihull dans la région des West Midlands. Il permettra à l’équipe de recherche de Jaguar Land Rover ainsi qu’aux partenaires du projet de tester les technologies CAV sur cinq types de routes et carrefours différents. JLR va également créer un laboratoire pour exploiter les données du corridor.

Des équipements de communication (LTE, DSRC, LTE-V et bornes WiFi locales) seront installés au bord de la route pour tester la flotte de véhicules. Les tests comprennent la communication à très grande vitesse entre les voitures elles-mêmes, ainsi qu’entre les voitures et les feux de circulation ou les panneaux de signalisation clignotants utilisés sur les routes du Royaume-Uni.

« De tels tronçons existent déjà dans d’autres pays européens, et cette nouvelle infrastructure permettra au Royaume-Uni de jouer son rôle sur le plan international » a expliqué Wolfgang Epple, directeur de la recherche et des technologies de Jaguar Land Rover, dans un communiqué.

L’équipe de chercheurs va tester en conditions réelles un ensemble de systèmes d’information capables d’alerter les conducteurs ou de permettre aux futurs véhicules autonomes de réagir automatiquement aux dangers et aux changements de conditions de circulation. Le groupe souhaite également étudier le comportement naturel des conducteurs au volant pour les appliquer à ses véhicules autonomes.

Améliorer la fluidité du trafic

« Ces tests permettront d’améliorer la sécurité routière, d’améliorer l’expérience de conduite, de réduire les risques d’embouteillages et d’améliorer la fluidité du trafic. Ils nous aideront également à répondre à la demande croissante des clients pour des services connectés lors de leurs déplacements », a précisé Wolfgang Epple.

Cinq modèles JLR feront partie de la flotte de cent véhicules qui participant aux tests des technologies permettant aux voitures de communiquer entre elles (VtoV) et avec l’infrastructure (VtoI).

Ces technologies permettront à terme de récolter des informations sur les conditions de circulation ainsi que des messages d’information et de prévention qui s’afficheront sur les portiques routiers voire directement sur les tableaux de bord des voitures. Par ailleurs, Jaguar Land Rover testera son système d’alerte de véhicule d’urgence qui devrait être capable d’identifier l’arrivée d’une ambulance, d’un véhicule de pompier ou de police, à condition que ces derniers soient connectés.



Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*