UN TRAIN FUTURISTE ULTRA-RAPIDE ENTRE EN CONSTRUCTION

30-10-2015

Une nouvelle ère s’ouvre dans le domaine du transport, si l’on en croit Bibop Gresta, l’un des directeurs de Hyperloop Transportation Technologies (HTT). La construction d’un nouveau train futuriste serait en effet prévue pour novembre.

M. Gresta présentait le 23 octobre dernier ce nouveau projet de transport ultrarapide à Londres, lors du forum Transport to the Future.

Nommé Hyperloop, ce concept a été initialement dévoilé par Elon Musk, le créateur de Tesla et de SpaceX.

Il s’agit de projeter, dans un tube de 3,6 mètres de diamètre à basse pression, des navettes de 2,7 mètres de circonférence à une vitesse de 300 à 1 100 km/h grâce à un système de propulsion électromagnétique.

Selon  HTT, il suffira de 30 minutes pour relier San Francisco à Los Angeles ou New York à Washington.

Selon Bibop Gresta, la construction d’une piste d’essai de 150 millions de dollars va démarrer d’ici quelques jours à Quay Valley, en Californie, à mi-chemin entre Los Angeles et San Francisco. Le prototype sera achevé dans 32 mois exactement.

À terme, l’Hyperloop pourra transporter un total de 10 millions de passagers à une vitesse de 300 km/h. Et lorsque les wagons seront vides, le train pourra alors atteindre la vitesse maximale de 1100 km/h.

« Il s’agit du mode de transport le plus proche de téléportation », selon Gresta. « Nous allons écraser tous les records … et complètement changer l’humanité ».

Le système de transport Hyperloop fonctionne uniquement à l’énergie solaire et est auto-suffisant.

Il inclura même un surplus d’énergie solaire, éolienne et cinétique qui pourra être revendue au réseau afin de rentabiliser le service.

Seul hic, les passagers désireux de voyager à l’intérieur de ces capsules devront se préparer à supporter des forces g similaires à celles rencontrées par les pilotes de Formule Un.



Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*