XAVIER BERTRAND ANNONCE PLUSIEURS PROJETS D’INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT

15-01-2016

Le nouveau président du Conseil Régional Nord Pas de Calais Picardie, Xavier Bertrand, a dévoilé lors de son discours d’investiture un vaste programme de construction et de modernisation des infrastructures de transport.

Il a mis Gérald Darmanin en charge de ce nouveau programme : « J’ai demandé à Gérald Darmanin de n’avoir aucun tabou : troisième gare TGV métropolitaine, projet de TER régional de l’ancien exécutif, contournement routier de la métropole lilloise, modernisation de la RN2, liaison rapide entre Lille et Amiens, barreau Creil-Roissy, trains d’équilibre du territoire, intensification des TER GV, liaisons entre l’Oise et l’Ile-de-France, desserte et développement de nos aéroports de Beauvais et de Lesquin, intensification de nos dessertes avec la Belgique : aucun tabou, aucune limite autre que ce que nos moyens nous permettent…,  a-t-il déclaré, cité par le journal La Tribune.

Sur le plan du transport ferroviaire, Xavier Bertrand estime que l’investissement de la région dans le réseau TER n’a pas encore permis d’atteindre une bonne qualité de service.

Il cite l’amélioration de la fiabilité des horaires comme une priorité, tout comme le renforcement de la sécurité dans ces trains.

Plusieurs projets importants pour la région sont en cours d’étude, comme la liaison TGV Roissy-Picardie ou encore le Réseau Express Grand Lille (REGL).

Le président de la région doit remettre au plus tard au mois de juin un rapport prospectif sur la hiérarchisation des investissements en matière de transport avec proposition d’un abonnement unique pour les transports en commun.

« Mon objectif est de faire avancer rapidement ces projets d’infrastructure très coûteux en détaillant leur mode de financement », explique-t-il.

Concernant le fret, le président de la région évoque le projet de canal Seine-Nord Europe, qui prévoit la réalisation d’un canal à grand gabarit, long d’environ 100 km, entre l’Oise (Compiègne) et le canal Dunkerque-Escaut (Cambrai).

« Sous ma responsabilité, Gérald Darmanin sera la cheville ouvrière du plus grand projet que notre Région a connue à travers les siècles, le Canal Seine Nord », a-t-il déclaré.

Le réseau fluvial de la région représente en effet environ 15 millions de tonnes de marchandises transportées chaque année.

Sa réalisation sera associée à un renforcement des ports maritimes de la région, Dunkerque et Calais notamment, dont le rôle en matière de logistique et de développement économique sera décuplé.



Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*