Guide du Moteur de Visualisation pour les bêta-testeurs

 

Avant de commencer la version bêta du moteur de visualisation 

  1. Le fichier SurfaceTypes.sceneryTemplate  doit être téléchargé et copié dans le dossier ‘Export Templates’ de votre dossier AppData :
    AppData\Roaming\Transoft Solutions\Visualization Engine\Export Templates. 
  2. Téléchargez et ouvrez le fichier de dessin Sample Surface Types.

 

Objectif

Ce document a pour but d’aider les utilisateurs d’AutoTURN Pro à évaluer une approche innovante de la visualisation des études de trajectoires de balayage. Avec la simulation AutoTURN Pro, vous pouvez désormais créer des animations avancées pour appuyer vos présentations à votre public et à vos clients. Cette fonctionnalité est actuellement en phase bêta, c’est pourquoi nous apprécions les premiers retours d’expérience de nos clients. Tout commentaire ou suggestion peut être envoyé à [email protected] avec l’objet suivant : «Visualization Engine Beta». Pour tirer le meilleur parti de cette fonctionnalité, nous avons préparé ce guide à votre attention dans l’objectif d’un apprentissage rapide et d’une utilisation de cette fonctionnalité dans son intégralité.

Procédure

Il y a trois points de contrôle principaux qu’il convient de vérifier pour que cet outil de visualisation soit utilisé à son plein potentiel. Il s’agit des points suivants :

  1. Paramètres
  2. Préparation de la scène
  3. Générer la visualisation

Chacune de ces trois étapes est particulièrement importante et possède son propre flux de travail. Prenez le temps de lire ce guide afin que votre simulation AutoTURN Pro vous permette de dessiner une scène impactante.

1. Paramètres – Unités

Il est primordial que les paramètres d’unité coïncident dans la plate-forme CAO et dans AutoTURN Pro. En effet, les paramètres du moteur de visualisation se réfèrent aux unités pour obtenir une mise à l’échelle correcte entre la scène et la simulation (voir capture d’écran ci-dessous).

 

Fig. 1 – Les unités de dessin doivent correspondre aux unités de simulation.

2. Préparer la scène

L’essentiel de la magie se produit à cette étape où le flux de travail invite l’utilisateur à préparer ce qui doit être affiché (comme une scène de film). Cet outil vous permet de sélectionner les éléments/objets géométriques de votre dessin et d’affecter les couches/niveaux contenant ces objets aux types de surface sélectionnés pour l’amélioration visuelle. Une fois l’attribution des couches/niveaux terminée, AutoTURN Pro peut enregistrer vos paramètres en tant que Scène pour les réutiliser.

Il y a deux idées principales dans cette étape:

  1. Chaque couche/niveau est attribué à un type de surface.
  2. Chaque type de surface affiche une sortie unique pour un affichage impactant.

Fig. 2.1 – Différents types de surface

La figure 2.1 montre les types de surface inclus dans cette version bêta. Chaque type de surface sera expliqué plus en détail ci-dessous.

2.1 Comment organiser les couches/niveaux dans la CAO et comment les affecter à un type de surface ?

Chacun des calques/niveaux sera affiché dans le «modèle d’édition de calque», décrit plus en détail dans la section 2.4, et où les utilisateurs pourront attribuer un type de surface à chacun des calques/niveaux dans le dessin.

Dans un dessin complexe comportant plusieurs couches/niveaux, l’utilisateur devra associer un type de surface particulier aux couches/niveaux souhaités. Cela nécessitera une configuration initiale, mais une fois le mappage effectué, il pourra être sauvegardé en tant que modèle réutilisable. Cette opération peut être encore simplifiée si votre équipe utilise une convention de dénomination des couches/niveaux cohérente. Le modèle sauvegardé peut être utilisé pour d’autres dessins. Veuillez noter que vous n’avez pas nécessairement besoin d’attribuer un type de surface à toutes les couches du dessin, mais seulement à celles que vous devez restituer dans votre visualisation. Voir les sections 2.3 et 2.4.

2.2 Quels sont les résultats des types de surface ?

Vous trouverez ci-dessous les types de surface de la figure 2.1 ainsi que leurs sorties et caractéristiques respectives (qui ne peuvent pas être modifiées).

(a) Surface pavée

  • À l’intérieur d’une polyligne fermée ou d’une zone hachurée, ce type de surface est destiné à représenter une surface en béton ou en asphalte. La couleur affichée est le gris foncé pour illustrer une route ou une surface pavée.

(b) Surface générique

  • À l’intérieur d’une polyligne fermée ou d’une zone hachurée, ce type de surface est destiné à représenter un trottoir ou une autre zone dédiée. La couleur affichée est le gris clair.

(c) Surface d’herbe

  • À l’intérieur d’une polyligne fermée ou d’une zone hachurée, ce type de surface est représenté en vert clair lorsqu’il s’agit d’une zone gazonnée, d’une zone tampon de trottoir ou d’une zone paysagère.

(d) Surface d’arbre

  • À l’intérieur d’une polyligne fermée ou d’une zone de hachures, le moteur de visualisation dispersera aléatoirement les arbres dans la zone définie. Cela réduit la quantité de travail 3D nécessaire et la taille du fichier de dessin, ce qui facilite le partage de votre modèle avec les clients ou les parties concernées.
  • La taille des arbres est déterminée de manière aléatoire par le moteur de visualisation.
  • Lorsque l’option «Vent» est activée dans la fenêtre de visualisation, les utilisateurs peuvent observer l’effet du vent sur les arbres.

(e) Surface de construction

  • Avec une polyligne fermée ou une hachure représentant le contour d’un bâtiment, le moteur de visualisation attribue un type de surface blanche et extrude la limite à la hauteur spécifiée dans la boîte de dialogue «Modifier le modèle de couche». (Voir Fig. 2.2). Les courbes et les splines seront simplifiées et représentées par des segments linéaires extrudés. 

Fig. 2.2 – Hauteur des bâtiments attribuée aux différentes couches/niveaux 

(f) Autres surfaces

  • À l’intérieur d’une polyligne fermée ou d’une zone de hachures, cette zone fait référence à la couleur de la couche/du niveau attribuée dans la plate-forme CAO. Si la couleur de la couche/du niveau est bleue, le moteur de visualisation affichera le bleu choisi dans la plate-forme CAO. Les utilisateurs peuvent par exemple utiliser cette fonction pour les plans d’eau tels que les étangs en bleu ou pour marquer une zone de stationnement réservée aux vélos en jaune.

2.3 Quels éléments du dessin peuvent être importés?

1. Polylignes fermées

    • Les polylignes doivent être saisies manuellement en tant que polylignes «fermées». Si une polyligne semble fermée, parce que le sommet de départ et le sommet d’arrivée coïncident, mais qu’elle n’a pas été définie par l’utilisateur comme fermée, le moteur de visualisation ne sera pas en mesure de la déterminer comme une zone. Fermez-la en tant que limite et elle sera détectée par le moteur de visualisation.

2. Géométrie : cercle, rectangle, etc.

    • Ces éléments fonctionnent de la même manière que les polylignes fermées.

3. Surface de hachure

    • Les zones de hachures fonctionnent de la même manière que les polylignes fermées, mais lors de la conversion, le motif de hachures est remplacé par un remplissage solide basé sur le type de surface défini pour le calque/niveau. 

4.Éléments 3D

    • Les éléments 3D du dessin seront transmis au moteur de visualisation tels qu’ils sont dessinés, le calque/niveau doit être réglé sur «non converti»

 5. Lignes ou arcs et épaisseur de ligne

    • Ne peuvent pas être lus par le moteur de visualisation. 

6. Blocs/cellules

    • Les éléments à l’intérieur d’un bloc/cellule seront traités comme des éléments individuels et ne s’afficheront comme étant remplis que s’ils comprennent des éléments 3D et des hachures. Les polylignes fermées à l’intérieur des blocs ne sont pas prises en charge actuellement. 
    • Les types de surface attribués aux couches/niveaux d’un bloc sont actuellement ignorés par le moteur de visualisation. 

2.4 Faut-il toujours utiliser «Tous les objets du dessin» ?

Si vous avez déjà créé des simulations AutoTURN 3D dans le dessin, ces simulations 3D seront affichées comme une partie de la scène, où un véhicule sera toujours stationnaire à l’endroit du début et de la fin de la simulation.

Il est recommandé de sélectionner «Tous les objets du dessin» uniquement lorsque le dessin n’est pas trop complexe, qu’il couvre une zone relativement petite et qu’il n’y a pas de simulations 3D déjà créées dans le dessin. Dans le cas contraire, utilisez l’option «Select from CAD» qui vous permet de mieux contrôler les éléments qui seront convertis ou transférés dans le moteur de visualisation.

Fig. 2.4 – Options de sélection de la géométrie

2.5 Voici quelques points qui méritent d’être soulignés lors de la préparation de la scène :

  1. Les transparences et les matériaux définis dans la plate-forme CAO ne sont pas pris en charge.
  2. Les extrusions peuvent être importées, mais les effets d’éclairage et d’ombrage ne peuvent pas être contrôlés.

3. Générer une visualisation

Une fois la préparation de la scène terminée, l’étape suivante consiste à générer la visualisation. Sélectionnez la simulation 3D créée. Vous pouvez choisir plusieurs simulations 3D.

Le moteur de visualisation apparaîtra dans une fenêtre séparée (pas dans la plateforme CAO). À partir de cette fenêtre, l’utilisateur peut effectuer des orbites ou des panoramiques, comme dans un environnement de CAO. Cette visualisation offre d’autres fonctions de conception, comme la possibilité de visualiser l’environnement à partir de l’œil du conducteur. Les utilisateurs peuvent basculer vers cette option à l’aide de l’option «Caméra» dans la fenêtre de visualisation.

Le moteur de visualisation apparaîtra dans une fenêtre séparée, et non dans la plateforme de CAO. Dans cette fenêtre, l’utilisateur peut effectuer des orbites ou des panoramiques, comme dans l’environnement de CAO, ou en utilisant les outils de navigation du panneau latéral pour les panoramiques, les orbites et les regards.

Une caractéristique unique du moteur de visualisation est la possibilité de visualiser l’environnement via l’œil du conducteur ou un mode de suivi sur la simulation du véhicule et de passer rapidement d’une vue à l’autre à tout moment, y compris lors de la lecture de l’animation. Les utilisateurs peuvent passer d’une vue à l’autre en utilisant l’option «Caméra» dans la fenêtre de visualisation. La vue du conducteur permet au concepteur de se concentrer sur le mobilier routier qui peut être vu avant que le site ne soit construit/réaménagé.

Il y a également une ligne de temps en bas de la fenêtre où l’utilisateur peut jouer l’animation ou se déplacer à un moment donné de la simulation.

Conclusion

Ce guide a pour but d’aider les utilisateurs à tester le nouvel outil de visualisation AutoTURN Pro. Tout commentaire ou suggestion est le bienvenu et peut être envoyé à [email protected] avec pour objet : «Visualization Engine Beta».  Si vous avez besoin d’informations sur cette fonctionnalité, consultez le fichier d’aide sur Préparation de la scène et Génération de la visualisation.

Prenez contact

Nous nous engageons à fournir un service exceptionnel pour nos clients.

Contactez nous